Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 15:46
A venir... et retour

ITW de Jeremy Beschon lors de  la marseillais etc  à la friche de la Belle Mai en février :

ITW sur respectmag

 

Un grand merci au théâtre de l'oeuvre 

pour le succès (c'était complet!) de l'Histoire universelle de Marseille (éd Agone)

le 18 mars, en présence de l'auteur, Alèssi Dell' Umbria

 

Prochaines dates à venir  : 

Le Massacre des Italiens de Gérard Noiriel 

le 27 avril au lycée Pagnol à Marseille

 

et la biographie de Alexandre Marius Jacob

Travailleur de la Nuit 

le 26 mai à 21 H à Frontignan, Occitanie, 

info et réservation : manifesterien@gmail.com  

 

+

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 12:09
Histoire universelle de Marseille à Belsunce

le samedi 18 mars à 20H30 au Théâtre de l'oeuvre*.

Suivi d'un débat en présence de Alèssi Dell'Umbria.

Un théâtre épique pour découvrir une riche expérience d’émancipation. Un combat qui se poursuit avec les mutations urbaines que connaissent aujourd'hui les grandes villes européennes. S'offre alors, à la sagacité du spectateur, le modèle d'intégration républicain, et crée à nouveau ce lien indispensable entre le local et l'universel.

Info et réservation : manifesterien@gmail.com

* Adresse : Théâtre de l'oeuvre. 1 rue Mission de France 13001 Marseille / en  ouverture de la semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme.

Retour Presse :  « Le mérite de faire passer un texte savant en toute simplicité  ! » César 

« Remarquable interprète, Virginie Aimone incarne cette résistance marseillaise. » Zibeline

« Pourquoi une ville de 2600  ans garde si peu de traces de son histoire ? Pourquoi les enfants d'immigrés se sentent si fortement attachés à leur ville ?  Autant de questions et d'affects auxquels répond ce spectacle » Hommes & Migrations

Durée du spectacle : 1 heure / Durée du débat : 1 H 

+  info  sur la pièce et le répertoire 

 PAF 15 € / 8 € (réduit)

 
Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 09:30
 Chacal, la fable de l'exil à Toulouse

 « Chacal, la fable de l'exil » 

 Dimanche 12 mars à 15H30 à Toulouse la bibliothèque José Cabanis *

A partir de 8 ans / Entrée libre - info : manifesterien@gmail.com

Ce roman théâtral permet d'aborder les questions du contrat social, de la mixité et de l'exclusion, en analysant les différents rapports à l’œuvre dans l'exil. Avec la mythologie berbère et les fables kabyles, nous découvrons qui nous sommes et pourquoi nous continuons de nous entre-dévorer. La comédienne offre une performance comique et poétique où plus de 13 personnages nous rappellent l'urgence d'une histoire commune.

+ d'info sur la pièce d'après Tassadit Yacine (EHESS Paris)

* bibliothèque José Cabanis / 1 allée Jacques Chaban-Delmas

La presse en parle  : « La virtuose comédienne, Virginie Aimone, interpréta une magistrale restitution artistique de la mémoire amazighe ! » Le Matin Bejaia- Algérie / le 4 Juin 2013 / Rachid Oulebsir

« Une langue souvent savoureuse, baignant à la fois dans la poésie de la légende et l’acidité de la banlieue. Ces fables donnent une belle leçon de résistance. » Zibeline – Marseille - 2013

« Les personnages de cette littérature orale sont symboliques. Et chaque personnage est double. Chacal se nomme « Si Mohammed Ben Yacoub, à la fois juif et musulman en écho à l'histoire des berbères... »  Revue Hommes & Migrations – Paris - 2012

Avec Virginie Aimone / Musique Live : Franck Vrahidès / Mise en scène Jeremy Beschon / Lumière Flore Maraud et Fabrice Giovansili / Assistante prod' : Marie Anne Robveille / Diffusion : FeM collectiu / Une coproduction du Musée National de l'histoire de l'immigration (Exposition "Vies d'exil" dirigée par Benjamin Stora et Linda Amiri)

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 18:27
La Marseillaise aux Baumettes...

 la marseillaise et caetera 

Une comédie de moeurs qui mêle les sciences sociales et la science fiction. Trois espaces temps s'imbriquent, s'affrontent et se répondent. La pelouse du stade de France se fait l'écho des rues du vieux Marseille ; les ancêtres rencontrent leurs descendants ; les symboles nationaux éclairent l'histoire de l'immigration.

Représentation le 23 février à la prison des Baumettes

précédée d'ateliers sciences humaines le 20 février.

La presse en parle :

« Une pièce au discours passionnant, travaillé et précis, qui amène un véritable matériel de réflexion aux débats sur les questions de l’identité nationale et de l’intégration. » Ventilo

« Un jeu très stylisé, des répliques percutantes. Alors on éclate de rire, malgré la gravité du propos. » Zibeline

« L'interprétation, parfaitement orchestré, des trois acteurs, nous amène à nous interroger sur les fondements même de la Nation et sur les valeurs républicaines »  La Provence  

+ d'info sur la pièce...

Contact : manifesterien@gmail.com

Une représentation et des ateliers avec le SPIP des Bouches-du-Rhône / Texte lauréat d'une bourse théâtre du Centre National du Livre. / Une coproduction des archives départementales 13 / Avec le soutien du dispositif IPM / La pièce a récemment été joué à la friche de la Belle de Mai, lors de la semaine départementale des Bouches-du-Rhône contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations liées à l'origine.

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 11:04
La Domination Masculine en Arles et en Lycée

A travers la découverte des rapports de genre, et donc des catégorisations de l'inférieur et du supérieur, ne découvrons-nous pas la racine commune du racisme et des discriminations ? La domination masculine ne serait-elle pas la première des inégalités à appréhender avant de traiter les autres qui nous séparent  ?

Au montage du livre du sociologue français s’ajoutent mythes et poésies populaires berbères, ainsi que des témoignages des deux rives de la méditerranée, transcrits et analysés par l’anthropologue algérienne. Un solo comique et savant où l'on retrouve l'employée et le patron ; les relations mère-fils ; l'angoisse du mâle de ne pas être à la hauteur...

 

Vendredi 3 février à 20H auditorium du collège Mistral, Place de la laïcité (Arles) 

Mardi 7 février 16H, lycée Marie Curie (Marseille) représentation scolaire.

de Pierre Bourdieu et les textes de Tassadit Yacine

(extraits de Pierre Bourdieu © Editions du Seuil, 1998, publié par les Editions Points)

info : manifesterien@gmail.com

Adaptation : Jeremy Beschon & Virginie Aimone / Mise en scène  : J.Beschon / Comédienne : V. Aimone / Diffusion : Iris Kaufmann – FeM collectiu / Assistante production : Marie Anne Robveille / Durée du specatcle : 1 heure / Lors de la semaine départementale de lutte contre le racisme.

La presse en parle :

« Une comédienne de caractère prête à en découdre (…) les mythes et la poésie kabyles donnent peut-être au spectacle ses plus belles envolées. » Zibeline 

« Virginie Aimone, talentueuse comédienne, a subjugué un public particulièrement réactif au débat qui a suivi. » Sud Ouest. 

« L'actrice a réalisé seule sur scène une performance incroyable... » La République des Pyrénées.

 

+

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 13:15
la marseillaise et cætera le 30 janvier au grand plateau de la friche

Une comédie de moeurs qui mêle les sciences sociales et la science fiction. Trois espaces temps s'imbriquent, s'affrontent et se répondent. La pelouse du stade de France se fait l'écho des rues du vieux Marseille ; les ancêtres rencontrent leurs descendants ; les symboles nationaux éclairent l'histoire de l'immigration.

Le 30 janvier 18H30 au grand plateau de la Friche de la Belle de Mai à Marseille

Entrée libre sur réservation : manifesterien@gmail.com 

La presse en parle :

« Une pièce au discours passionnant, travaillé et précis, qui amène un véritable matériel de réflexion aux débats sur les questions de l’identité nationale et de l’intégration. » Ventilo

« Un jeu très stylisé, des répliques percutantes. Alors on éclate de rire, malgré la gravité du propos. » Zibeline

« L'interprétation, parfaitement orchestré, des trois acteurs, nous amène à nous interroger sur les fondements même de la Nation et sur les valeurs républicaines »  La Provence  

+ d'info sur la pièce...

Texte lauréat d'une bourse théâtre du Centre National du Livre. / Une coproduction des archives départementales 13 / Avec le soutien du dispositif IPM / lors de la semaine départementale des Bouches-du-Rhône contre le racisme, l'antisémitisme et les discriminations liées à l'origine.

 

+

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 13:59
Des sociétés berbères aux sociétés euro-américaines. La Domination Masculine...

La comédienne nous conte l’histoire de la première femme et du premier homme, à la mystérieuse fontaine d’une ancestrale kabylie. Il semblerait qu’aujourd’hui, la vie des européens, ou plutôt la vision qu’ils en ont, ne soit guère différente de cette rencontre mythique... Au montage du livre du sociologue français s’ajoutent mythes et poésies populaires berbères, ainsi que des témoignages des deux rives de la méditerranée, transcrits et analysés par l’anthropologue algérienne. Un solo comique et savant où l'on retrouve l'employée et le patron ; les relations mère-fils ; l'angoisse du mâle de ne pas être à la hauteur...`

La Domination Masculine

de Pierre Bourdieu et les textes de Tassadit Yacine

(extraits de Pierre Bourdieu © Editions du Seuil, 1998, publié par les Editions Points)

Dimanche 22 janvier à la Bellevilloise* à Paris à 17 H

suivi d'un débat en présence de Tassadit Yacine (Anthropologue)*

avec la collaboration de l'association Trajectoires

et les relais de la Coordination des Berbères de France

* Tassadit Yacine est directrice d’études à l’EHESS à Paris, membre du laboratoire d'Anthropologie Sociale, fondatrice de la revue Awal. Spécialiste du monde berbère et des rapports de domination, elle a écrit de nombreux livres dont « Si tu m’aimes, guéris-moi » aux éditions MSH « Chacal ou la ruses dominés » aux éditions la Découverte, articles dans « le Monde Diplomatique » « Libération », et dirigé des ouvrages sur et autour de Pierre Bourdieu.

La Bellevilloise, 19-21 Rue Boyer, 75020 Paris / Métro Gambetta ou Ménilmontant.

Entrée 8 € - 6 € réduit / réservation : manifesterien@gmail.com

La presse en parle :

« Une comédienne de caractère prête à en découdre (…) les mythes et la poésie kabyles donnent peut-être au spectacle ses plus belles envolées. » Zibeline 

« Virginie Aimone, talentueuse comédienne, a subjugué un public particulièrement réactif au débat qui a suivi. » Sud Ouest. 

« L'actrice a réalisé seule sur scène une performance incroyable... » La République des Pyrénées.

Adaptation : Jeremy Beschon & Virginie Aimone / Mise en scène : J.Beschon / Comédienne : V. Aimone / Diffusion : Iris Kaufmann – FeM collectiu / Assistante production : Marie Anne Robveille.

+ d'info sur la pièce et le répertoire...

 

 

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 14:51
« Réfugié.e.s d’hier et d’aujourd’hui », CHACAL LA FABLE DE L'EXIL...

Lecture de « Chacal, la fable de l'exil » 

le mardi 13 décembre à 18H30 au Théâtre de la Mer/ L'R de la Mer*

Lors de Paroles et ACT 

Ce roman théâtral permet d'aborder les questions du contrat social, de la mixité et de l'exclusion, en analysant les différents rapports à l’œuvre dans l'exil. Un exil physique, tel que nous le vivons aujourd'hui avec la crises des migrants, mais également un exil intérieur tel qu'on peut le vivre dans son propre pays, ou bien encore dans sa propre famille. Avec la mythologie berbère et les fables kabyles, nous découvrons qui nous sommes et pourquoi nous continuons de nous entre-dévorer.

+ d'info sur la pièce de Jeremy Beschon d'après Tassadit Yacine.

Entrée libre 

Suivi d'une rencontre avec Mohammad Zaman, journaliste et auteur du livre Dans le jardin de mon espoir, voyage autobiographique d’un poète journaliste afghan, de Kaboul à Nîmes...

 

* Mardi 13 décembre 2016 à 18h30 / Théâtre de la Mer / L’R de la Mer / 53, rue de la Joliette – 13002 Marseille

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 17:05

info : manifesterien@gmail.com

JANVIER 2017
La Domination Masculine

> le 22 janvier 17H à la Bellevilloise à Paris

la marseillaise et cætera
> Le 30 janvier 18H30 au grand plateau de la Friche de la Belle de Mai à Marseille


FÉVRIER 2017
La Domination Masculine

> Le 3 février - 20h
Auditorium du Collège Mistral, Esplanade de la laïcité – Arles

> Le 7 février - 16 H
Lycée Marie Curie
16 Boulevard Jeanne d'Arc, 13005 Marseille

la marseillaise et cætera
> Le 23 février à la prison des Baumettes à Marseille


MARS 2017
Chacal, la fable de l'exil

> Le 12 Mars 15H30 à la Médiathèque José Cabanis à Toulouse

Histoire universelle de Marseille
> Le 18 mars au théâtre de l'oeuvre à Marseille


AVRIL 2017
Le Massacre des Italiens

> Le 27 avril au Lycée Pagnol à Marseille


MAI  2017
Travailleur de la Nuit
>
Le vendredi 26 mai à Frontignan, salle de l'aire - Occitanie

JUIN 2017
Histoire universelle de Marseille
> Entre le 10 et le 17 juin à la Plaine - Marseille

AOÛT 2017
L'Ombre des Lazzi - création 

> Résidence du 26 août au 2 septembre, au Nautilus Léda Atomica M- Ardèche 

SEPTEMBRE 2017
L'Ombre des Lazzi - création

> Résidence du 4 au 17 septembre au théâtre de Lenche 
 - Marseille


Les 3 exils d'Algérie, une histoire judéo-berbère
> le 23 septembre au musée d'Ongles - 04

> le 30 septembre avec les amis d'Avérroès à Toulouse. 

OCTOBRE 2017
La Domination Masculine

> entre le 16 et 20 octobre au Festial Bejaïa - Algérie

Les 3 exils d'Algérie, une histoire judéo-berbère
> le 22 octobre à L'Espace Bonne Fontaine, Forcalquier

Histoire universelle de Marseille
> Les 30 et 31 octobre, festival OQP, au théâtre de l'oeuvre à Marseille

NOVEMBRE 2017
La Domination Masculine

> le 30 novembre  avec Strasmed' et  le RMHIF à Strasbourg

 

Repost 0
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 08:42
Histoire universelle de Marseille d'après Alèssi Dell'Umbria (Agone)

le vendredi 9 décembre à 14H et 18H30 à l' Atelier Canopé de Marseille* - 13

Avec la collaboration de Approches Cultures et Territoires.

Ce spectacle permet de découvrir la citoyenneté à partir de la création même de la Cité. L'organisation politique et culturelle des villes du moyen âge inspira les mouvements populaires de la révolution française. La république est la « res publica » ; la chose publique. La comédienne interprète avec humour et panache les protagonistes de différentes époques : Henri IV, Louis XIV, Robespierre ; mais aussi les troubadours, les poissonnières, les prisonniers... Un théâtre épique pour découvrir une riche expérience d’émancipation. Un combat qui se poursuit avec les mutations urbaines que connaissent aujourd'hui les grandes villes européennes. S'offre alors, à la sagacité du spectateur, le modèle d'intégration républicain, et crée à nouveau ce lien indispensable entre le local et l'universel.

Entrée libre sur réservation  : manifesterien@gmail.com

* Adresse : Canopé Marseille. 31, boulevard d’Athènes 13001 (en bas des escaliers de St Charles...) /  Salle Cézanne  / Lors de la semaine de la laïcité.

Retour Presse :  « Le mérite de faire passer un texte savant en toute simplicité : une spécialité de la compagnie Manifeste Rien. Mission accomplie ! » César 

« Remarquable interprète, Virginie Aimone incarne cette résistance marseillaise. » Zibeline

« Pourquoi une ville de 2600  ans garde si peu de traces de son histoire ? Pourquoi les enfants d'immigrés se sentent si fortement attachés à leur ville ? Pourquoi la mauvaise réputation a fait si soudainement place à la mode, au fun touristique et culturel ? Autant de questions et d'affects auxquels répond ce spectacle » Hommes & Migrations

Durée du spectacle : 1 heure / Durée du débat : 30 minutes

+  info  sur la pièce et le répertoire 

 renseignements et contact : manifesterien@gmail.com 

 

 

 

+

Repost 0
Published by Amandine Bouche
commenter cet article