Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 17:47
Mythologie berbère, fables kabyles - Théâtre et dévoration

Alors que la crise des migrant-e-s traverse l'Europe, ce roman théâtral analyse les différents rapports à l'oeuvre dans l'exil. Avec la mythologie berbère et les fables kabyles, nous découvrons qui nous sommes et pourquoi nous continuons de nous entre-dévorer. La comédienne offre une performance comique et poétique où plus de 13 personnages nous rappellent l'urgence d'une histoire commune.
Théâtre à partir de 8 ans

CHACAL, la fable de l'exil
par le collectif Manifeste Rien
Avec Virginie Aimone / d'après Tassadit Yacine (Anthropologue)

dimanche 9 octobre à 16 H à Forcalquier (04), Espace culturel Bonne Fontaine
Avenue Saint-Promasse, Forcalquier / PAF : 10 et 5 € ; gratuit - de 12 ans / Accueil du public dès 15H30 / Réservation  : femcollectiu@gmail.com.

mercredi 28 septembre à 12H45 à Toulouse, la Fabrique, Université du Mirail
Métro Ligne A- Arrêt MIRAIL-UNIVERSITE / Entrée libre / Renseignement : Mohammed Habib Samrakandi : habib.samrakandi@free.fr / habib.samrakandi@univ-tlse2.fr – Tél. : 05 61 50 47 95.

samedi 24 septembre à 21H à St Etienne les Orgues (04) Auditorium Pierre Magnan
Square Élie Pallet 04230 /  PAF : 10 et 5 euros.
Accueil du public dès 20H30 /  Réservation  : femcollectiu@gmail.com.

 + d'info en cliquant ici

La presse en parle  : « En début de soirée, la virtuose comédienne marseillaise, Virginie Aimone, interpréta l’œuvre « Chacal, la fable de l’exil ». Ce fut une magistrale restitution artistique de la mémoire amazighe dans toutes ses dimensions anthropologiques , sociales, historiques et politiques ! » Le Matin Bejaia- Algérie / le 4 Juin 2013 / Rachid Oulebsir

« Jérémy Beschon utilise une langue souvent savoureuse, baignant à la fois dans la poésie de la légende et l’acidité de la banlieue. Il faut rendre hommage à la comédienne qui assure l’interprétation de treize personnages avec subtilité. (…) Ces fables donnent une belle leçon de résistance. » Zibeline – Marseille - 2013

« Les personnages de cette littérature orale sont symboliques. Et chaque personnage est double, qu'il soit humain, animal ou divin. La première mère du monde est à la fois l'enchanteresse et la sorcière. Le lion a été élu par les animaux mais se conduit en dictateur. Chacal se nomme « Si Mohammed Ben Yacoub, à la fois juif et musulman en écho à l'histoire des berbères... »  Revue Hommes & Migrations – Paris - 2012

avec FeM collectiu / Coproduction Musée National de l'Histoire de l'immigration ;  et le soutien de la Ville de Marseille ; de la DRJSCS PACA  ; du CGET ;  de la communauté de communes, Pays de Forcalquier-Montagne de Lure.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine Bouche