Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:15

 

Les 3 exils d'Algérie, une histoire judéo-berbère

d'après Benjamin Stora

   le mardi14 octobre  au lycée G.Eiffel à Bordeaux*

3 EXILS 2 

Un voyage qui nous mène des débuts de la colonisation française à l'indépendance Algérienne. Un voyage entre mémoire et histoire, entre quête personnelle et enquête historique.
        C'est à partir de deux photographies de famille que Benjamin Stora analyse les  discours républicains réservés aux indigènes juifs et musulmans. La première photo est prise en 1914 à Constantine, on voit une même famille habillée en français d'un côté et en costume traditionnel ottoman de l'autre... Cette famille doit se rendre au mariage du cousin et ils sont en retard... La comédienne redonne vie à tous les personnages de ce cliché  : emphase, coup de gueule et familiarité méditerranéenne. Elle révèle, avec les personnages du photographe, du grand père et la petite Ninette, une rupture dans le monde berbère. Celui du Décret Crémieux, promulgué  40 ans plus tôt, qui a naturalisé les juifs d'Algérie. La deuxième photo date de 1938, la même famille lors d'un jovial pique nique à la campagne. Tous habillés en parfaits petits français alors que le régime de Vichy est en marche... Enfin, dernière épisode de cette saga algérienne : la guerre d'indépendance qui finit en 1962, avec l'exode de ceux que l'on appellera les Pieds Noirs.
         On découvre, à travers cette adaptation, la complexité et la richesse des relations entre juifs et musulmans ; l'arbitraire des nationalités quand les empires et Nations sont en guerre ; et la violence qu'entraîne la transformation des identités collectives : un siècle de discours pourrait effacer plus de mille ans d'histoire...

Image 3-copie-1

 

Interview Presse radio

Interview Presse écrite 

 

Un opus des Emporte Pièces de Manifeste Rien


* Représentation scolaire.

info : manifesterien@gmail.com 

Partager cet article

Repost 0
Published by