Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
Louise Michel et choeur kabyle

Lecture-concert

 

« Gare pour le vieux monde le jour où les femmes diront : c’est assez comme cela ! Elles ne lâchent pas, elles. Gare aux femmes ! Quand elles se lèveront, écœurées devant tout ce qui se passe ! » Avec Louise Michel, figure de l'insurrection parisienne, et les chants des femmes arabo-berbères, faisons honneur aux insoumises qui donnent un souffle aux luttes populaires actuelles. Les héroïnes d’hier tracent la voie pour mieux déconstruire les stéréotypes du masculin et du féminin. Car « nous sommes encore pas mal de révoltées ne comprenant pas qu’on s’occupe davantage des sexes que de la couleur de la peau. » 

En revenant aux mémoires de « louve », on trouve les échos d'un féminisme contemporain des plus subversifs. Cette relecture théâtralisée nous interroge encore sur la prostitution, les gilets jaunes, les violences policières et l'assassinat de Zineb Redouane. 

C'est une véritablement rencontre entre les époques et les cultures. Comment  imaginer que Molière, Louise Michel et Virginie Despentes chantent toujours en choeur le même refrain ? Comment ne pas comprendre et surtout, éprouver, à quel point tradition kabyle et langue française sont si étroitement imbriquées : une unisson permettant, véritablement, de rassembler des publics de tous horizons. Dans l'auditoire, certains vibrent au son des chants que d'autres n’ont auparavant jamais entendu. Les bruits de tous les horizons s’emmêlent ici, encore, pour faire écho à toutes nos questions actuelles, féministes jusqu'au bout des temps.

 

Une création de Virginie Aimone et Nadia Ammour / Montage texte : Virginie Aimone d’après les « Mémoires » de Louise Michel / Comédienne : Virginie Aimone / Composition, chant et musique : Nadia Ammour / Son : Antoine Perrin / Avec la complicité de Jeremy beschon et le soutien du Théâtre de l'oeuvre.

+

Partager cette page

Repost0
Published by Amandine Bouche