Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

D'après  Gérard Noiriel « Immigration et racisme et en France » et Michelle Zancarini-Fournel

Le dimanche 15 novembre 2020 à la Bellevilloise à Paris 20ème, en présence de Gérard Noiriel / info : manifesterien@gmail.com

Un comédien mène seul et tambour battant une enquête historique des origines de la Première Guerre Mondiale à nos jours : du foot aux progroms, du poids de l'histoire coloniale à la crise des migrants. Il nous fait découvrir la naissance des médias de masse et la stigmatisation des classes populaires. Les crises concernant la Nation n'ont rien de nouveau. Le premier épisode a eu lieu à Marseille, en 1881. Des travailleurs d'origine italienne ayant sifflé la Marseillaise, sont pourchassés par la population. Bilan : trois morts. Dès cette époque certains journalistes affirment  que ces immigrés forment une « nation dans la nation et qu'ils refusent de s'intégrer dans la société française »...

 

 

RAPPEL À L'ORDRE ! (EXTRAITS VIDEO)

Comédien : Olivier Boudrand
mise en scène : Jeremy Beschon
Texte et Scénario : Olivier Boudrand et Jeremy Beschon
avec la collaboration de Marie Beschon (Anthropologue EHESS)
Production : Marie-Anne Robveille.

Avec le soutien de la compagnie ACIDU et du Centre Ken Saro Wiwa (Paris 20ème)

La pièce débute par une interaction entre le public et le comédien quant aux matchs de foot qui ont fait la une médiatique. De l'explosion de liesse populaire au scandale ; de la victoire des « black blanc beur » aux sifflets des matchs France – Algérie et France-Tunise... Quels enjeux se jouent de manière consciente et inconsciente? Comment l'histoire pèse-t-elle sur l'actualité ; et comment l'actualité entraîne une relecture de l'histoire ? Pour quelle vérité et quelle justice devons nous nous battre ? La rationalité des sciences humaines nous permet de répondre collectivement à ces questions.

Contrairement à ce que disent certains journalistes, les incidents concernant l'hymne ou le drapeau national n'ont rien de nouveau. Le premier épisode a eu lieu à Marseille, rue de la République, en juin 1881. Des travailleurs d'origine italienne ayant sifflé la Marseillaise, sont pourchassés par une partie de la population locale pendant une semaine. Bilan : trois morts. Dès cette époque, les journalistes affirment que ces immigrés forment une « nation dans la nation » refusant de s'intégrer dans la société française...

Suite à cette exploitation médiatique, quelques années plus tard, les Républicains de la IIIè République promulgueront des lois pour chiffrer, identifier (premiers permis de séjour) puis naturaliser tous les étrangers de France. Ainsi, pour les besoins de "chair à canon" de la grande guerre, découvre-t-on ce droit du sol français ; ainsi replace-t-on aujourd'hui la figure de l’immigré dont la Nation a besoin autant pour son économie et ses frontières que pour souder une unité nationale dont elle l’exclut. 

    * "Immigration, antisémitisme et racisme en France" aux éditions Fayard. Gérard Noiriel est l’historien à l’EHESS et a écrit de nombreux ouvrages sur l’histoire ouvrière, l’immigration et le racisme en France. Plus récemment, il a publié deux ouvrages sur l’histoire du clown Chocolat.

info : manifesterien@gmail.com 

 

Partager cette page

Repost0